BOWIE comme BOWIE

DAVID BOWIE

DAVID BOWIE est un chanteur britannique de decadent rock, pop-rock, glam rock, növö rock, rock-F.M., soul-rock, d’art rock, d’indus, de new wave, funk-rock et krautrock. Il naquit DAVY ROBERT JONES le 08/01/1947 en Angleterre à Londres dans le quartier de Brixton. 

Un artiste hors normes

Il mesure 1m78. Suite à une bagarre, DAVID a la pupille gauche paralisée. Il apprend l’art graphique et s’interesse au saxophone et au bouddhisme. 

En juin 1964, il enregistre un premier disque au sein du groupe THE KINGBEES. Il joue ensuite dans le groupe DAVY JONES & THE LOWER THIRD qui devient THE BUZZ. 

Pour éviter son homonymie avec avec le chanteur des MONKEES, DAVID prend d’abord le pseudo d’ANTHONY NEWLEY en 1966, puis de DAVID BOWIE en 1969 en référence au Bowie-knife, variété de couteaux US inventés par JIM BOWIE. 

L’arrivée du succès

Il travaille avec le producteur TONY VISCONTI et le guitariste MICK RONSON, futur MOTT THE HOOPLE, au début des 70’s pour sa carrière solo. On le retrouve notamment sur l’album “Aladdin Sane” d’avril 1973, un travail conceptuel sur la désintégration de la société. La plage “The Jean Genie” est dédiée à son ami IGGY POP. Sur le disque “Diamond Dogs” d’avril 1974, on peut le voir évoluer dans une véritable oeuvre synchrétique sur un Monde apocalyptique façon “1984” de l’auteur GEORGE ORWELL. 

Des éléments soul/disco transpirent de son travail à partir de cette période. C’est le cas de son premier n° 1 U.S. “Fame” (n° 1 aux USA le 20/09/1975 pour 2 semaines non consécutives et n° 1 au Canada) co-écrit par JOHN LENNON et son guitariste CARLOS ALOMAR et enregistré à Philadelphie. 

Son premier n° 1 UK suit quelques semaines plus tard. Il s’agit de la réédition de “Space Oddity” (n° 1 en Grande Bretagne le 08/11/1975 pour 2 semaines consécutives, n° 3 en Irlande, n° 4 aux Pays Bas et n° 6 en Nouvelle Zélande), véritable ode au film «2001, l’Odyssée de l’Espace» racontant les périples de l’astronaute Major Tom. Le titre produit par GUS DUDGEON (producteur d’ELTON JOHN) en juin 1969 met en lumière le mellotron de RICK WAKEMAN, futur YES. 

Il produira et jouera aussi pour LOU REED (sur la célèbre partie de saxo de “Walk On The Wildside”). 

Un retour en Europe, ou plutôt en pays germanophone

DAVID part de Los Angeles pour s’installer aux abords du Lac de Genève en Suisse. Fin 1976, il se fixe à Berlin en Allemagne. Dans un appart du quartier de Schöneberg, sous l’influence du krautrock ambient, il travaille avec BRIAN ENO et IGGY POP. 

C’est alors un épisode növo-rock qui débute par la trilogie dite berlinoise “Low“, “Heroes” (nietzschien, le seul enregistré à Hansa dans Berlin-Ouest) et “Lodger” (conçu en grande partie à Montreux et contenant “Look Back In Anger” avec son aspect mystique sur le paint angel). Il est précurseur de la période Blitz modelée un an plus tard par STEVE STRANGE de VISAGE. Le package est produit par BRIAN ENO de ROXY MUSIC. 

C’est d’ailleurs STEVE STRANGE qui apparait dans le clip video solarisé de l’intrinsèque “Ashes To Ashes” (n° 1 en Grande Bretagne le 23/08/1980 pour 2 semaines, n° 3 en Australie et Norvège, n° 4 en Irlande, n° 6 en Autriche, Nouvelle Zélande et Suède et n° 9 en Allemagne). Le titre reprend le personnage de Major Tom, devenu junky dans un monde qui se détruit, symbolisé par un bulldozer.  

Une inspiration australe

L’hymne ultime à la danse “Let’s Dance” (n° 1 en Suède le 05/04/1983 pendant 5 semaines consécutives, n° 1 en Grande Bretagne le 09/04/1983 durant 3 semaines, n° 1 en Suisse le 08/05/1983 pour 2 semaines successives, n° 1 aux USA le 21/05/1983 pour une semaine et dans une dizaine d’autres pays) restera son plus grand hit mondial. 

Il est extrait de son 18ème album “Let’s Dance” d’avril 1983 produit par le chic NILE RODGERS. 

DAVID se marie avec MARY ANGELA BARNETT (qui sera l’objet de la chanson “Angie” des ROLLING STONES) le 19 mars 1970. Divorce prononcé le le 08/02/1980. L’artiste sera aussi acteur de ciné dans «L’homme qui venait d’ailleurs», «La féline» ou «Furyo». 

En groupe et non plus qu’en solo

En 1989, il monte le groupe TIN MACHINE. Mariage en seconde noce avec IMAN le 24/04/1992. Le couple aura une fille. Mi-octobre 1999, DAVID reçoit des mains de CATHERINE TRAUTMAN, alors ministre de la culture, à Paris les insignes de Commandeur de l’Ordre des Arts et Lettres. 

Durant le “Reality Tour” de 2004, on doit lui pratiquer une angioplastie à Hambourg. En 2006, participation à la version “solo” de DAVID GILMOUR du “Arnold Layne” des PINK FLOYD. Durant l’été, on le retrouve défendant l’association Keep a Child Alive qui donne de l’argent aux enfants africains et indiens victimes du HIV. 

Disparition du chanteur

DAVID BOWIE décède le 10/01/2016 à Manhattan des suites d’un cancer du foie contre lequel il luttait depuis 18 mois. 

Hit Singles :

. REBEL REBEL (15 février 1974)

. FAME (2 juin 1975)

. LET’S DANCE (14 mars 1983)