Astrologie mauricienne

EARTH, WIND & FIRE est un groupe américain de disco-funk, de r’n’b, soul music, funky music et d’afro-jazz-funk fondé fin 1969 à Chicago dans l’Illinois par PHILIP BAILEY (chant/congas/percussions, né le 08/05/1951 à Denver au Colorado), VERDINE WHITE (basse, né le 25/07/1951 à Memphis dans le Tennessee d’un père docteur et saxophoniste), son grand frère MAURICE WHITE (chant/batterie/kalimba, né le 19/12/1941 à Memphis), LARRY DUNN (claviers, né le 19/06/1953 à Denver) et FREDDIE WHITE (batterie, né le 13/01/1955 à Chicago). 

Au départ, MAURICE WHITE, musicien de sessions pour Chess Records, formait un premier groupe avec deux amis de Chicago, le RAMSEY LEWIS TRIO, puis les SALTY PEPPERS, avant de changer en EARTH, WIND & FIRE. 

MAURICE la baptise ainsi en raison de son signe astral, Sagitaire dont l’élément premier est le feu. Ses qualités sont l’air (le vent) et la terre. D’ailleurs sa maison d’édition se nommera tout d’abord Sagiflame, puis Sagifire. 

La course au line-ups

RONNIE LAWS (flute/saxo, né le 03/10/1950 à Houston) et ROLAND BAUTISTA (guitare, né le 30/05/1951) partent fin 1972. ROLAND travaillera pour les CRUSADERS et les JACKSONS. Tous deux sont remplacés par AL McKAY (guitare, né le 02/02/1948 à Los Angeles), ANDREW WOOLFOLK (saxo, né le 11/10/1950 au Texas) et JOHNNY GRAHAM (guitare/percussions, né le 03/08/1951). En 1974, on intègre RALPH JOHNSON (batterie/percus/chant). EARTH, WIND & FIRE se dote ensuite d’une section de cuivre nommée THE PHENIX HORNS. 

Des tubes mondiaux

Sur le plan international, leur plus grand hit restera “BOOGIE WONDERLAND” (n° 2 en Norvège et au Zimbabwe, n° 4 aux Pays Bas, en Belgique, Grande Bretagne et Israël, n° 5 en Irlande, n° 6 aux USA, en Australie et Espagne, n° 7 en Nouvelle Zélande et Suède et n° 10 en Finlande) avec le groupe THE EMOTIONS. En 1981, AL McKAY déclare forfait. On assiste alors au retour de ROLAND BAUTISTA. 

La fin d’une ère hyper médiatique

Split du groupe en 1983, puis reformation d’EARTH, WIND AND FIRE en 1987. MAURICE WHITE continue toujours à apporter sa contribution malgré sa maladie de Parkinson qui sera diagnostiqué en 1999. Arrivent en 1987 deux nouveaux chanteurs, SHELDON REYNOLDS (chant/guitare, né le 13/09/1959 à Cincinnati dans l’Ohio) et SONNY EMORY (chant/batterie, né le 23/12/1962 à Atlanta en Georgie). 1996 est l’année de l’intégration de B. DAVID WHITWORTH (percus/chant). 

Le 11/12/2007, le groupe se produit à Oslo en Norvège lors de la remise du Prix Nobel de la Paix. Depuis 2008, E.W.F. se compose des frangins MAURICE et VERDINE WHITE, de PHILIP BAILEY, RALPH JOHNSON, B. DAVID WHITWORTH, GREG “G-MO” MOORE (guitare) présent depuis 2004, MYRON McKINLEY (claviers, arrivé en 2011), MORRIS O’CONNOR (lead guitar), KIM JOHNSON (chant, choriste de ROBIN THICKE), JOHN PARIS (batterie/saxo, depuis 2001) et PHILIP BAILEY JR, le fils de vous savez qui. 

Les départs

ROLAND BAUTISTA décède le 29/02/2012 d’un arrêt cardique. MAURICE WHITE nous quitte à son tour le 03/02/2016 dans son sommeil chez lui à Los Angeles. Il souffrait de la maladie de Parkinson.

Hit Singles :

. SING A SONG – (novembre 1975)

. LET’S GROOVE – (14 octobre 1981)

. FALL IN LOVE WITH ME – (novembre 1982)