L’expérience extatique DAHO

ETIENNE DAHO

ETIENNE DAHO est un chanteur français de french pop, de synth-pop et de new wave né le 14/01/1956 à Oran en Algérie d’un père militaire et d’une mère chimiste. Son père abandonne sa famille. ETIENNE va donc vivre au bord de la mer avec ses grands-parents. 

Un premier disque non professionnel

A la fin de la guerre en Algérie, il passe quelques temps à Reims chez son oncle, puis se fixe en 1965 avec sa mère à Rennes. A l’âge de 10 ans, sortant d’un concert à la Locomotive, il enregistre un premier 45 tours, une reprise du “Tout Le Long Du Chemin” d’HUGUES AUFRAY. A 15 ans, ETIENNE s’inscrit dans une école de cinéma. En 1976, il part pour Londres vivre la déferlante des mouvements punks et decadent rock. 

Période rennaise

De retour à Rennes, avec ses économies de surveillant d’internat il organise fin 1978 un concert pour faire venir sur Rennes son groupe préféré STINKY TOYS. Epaulé par ces derniers et FRANK DARCEL des MARQUIS DE SADE, ETIENNE se lancera pleinement dans la musique en 1980 où, l’espace de quelques mois il prend le nom d’ETIENNE DAHO JUNIOR , car son père s’appelle aussi ETIENNE DAHO.

Retour sur la Capitale

ETIENNE quitte Rennes en 1982 avec ses amis FRANK DARCEL et ARNOLD TURBOUST pour la Capitale. En décembre sort son premier gros hit “Le Grand Sommeil” fortement programmé sur les radios françaises pendant tout le printemps 1983 et même au delà. De plus, ce titre sera sélectionné sur la compil américaine “Made In France“. ELLI MEDEIROS offre le design et JACNO assure la production du 1er LP d’ETIENNE, “Mythomane” en novembre 1981. FRANK, lui, produira son second opus “La Notte, La Notte” mis sur le marché en février 1984, certifié or en octobre 1985, ce qui lui vaudra un Bus D’Acier.

En juillet 1984, il donne un concert au Danceteria de New York avec les COMATEENS. La collaboration avec des artistes internationaux continuera en 1986 puisqu’ETIENNE enregistre à ce moment là un 3ème album “Pop Satori” avec l’aide du D.J. expérimental WILLIAM ORBIT. Le disque renferme “Tombé Pour La France” (n° 13 en France au Top 50) clippé par JEAN-PIERRE JEUNET, “Paris, Le Flore”, cover du “Love At The First Sight” de THE GIST, et “Epaule Tattoo” où PHILIPPE GAUTIER (vidéaste pour les RITA MITSOUKO) transforme ETIENNE en James Bond. 

De multiples collaborations

ETIENNE travaille aussi pour ses amis. Il écrit pour JACKY, ROBERT FAREL en 1986, MERCEDES AUDRAS en 1990, FRANCOISE HARDY et “La Ville” pour DANIEL DARC en 1988. Il fait les choeurs sur le “Tchiki boum” de NIAGARA en 1985, le “Water Of The Moon” de WORKING WEEK en 1989 et pour WEST & BYRD (en fait les COMATEENS). En tant que producteur, il travaille pour les MAX VALENTINS, la chanteuse DANI, ses potes ARNOLD TURBOUST et JEROME SOLIGNY, mais aussi SYLVIE VARTAN, LIO (l’album “Des Fleurs Pour Un Chaméléon“) en 1991 et l’anglais BILL PRITCHARD. 

Un album enregistré à Londres

En 1988, ETIENNE fait appel aux talents d’ARMANDE ALTAI, EDITH FAMBUENA des MAX VALENTINS et des COMATEENS pour enregistrer au Master Rock de Londres l’album “Pour Nos Vies Martiennes” sous la férule de ROLAND HERRINGTON. La pochette est signée par le peintre GUY PEELLAERT et le single locomotive “Bleu Comme Toi” bénéficie d’un clip signé SHIGNIEW RYBZINSKY.

Période new yorkaise

En 1989, ARTHUR BAKER l’invite sur son disque “Merge” aux côtés de MARTIN FRY, AL GREEN et JIMMY SOMMERVILLE. Il y interprète “Paris, Sens Interdit”, titre co-écrit avec CAROLINE LOEB. Ainsi, ETIENNE choisit New York et plus précisément un petit appartement de Greenwich Village pour aménager en juin 1991 avec EDITH FAMBUENA. Ensemble, ils co-produisent “Paris Ailleurs” certifié or à sa sortie en décembre 1991 et platine avec plus de 500 000 copies écoulés en 1992. C’est aussi l’année pendant laquelle il convie J.J. GOLDMAN, JANE BIRKIN, FRANCOISE HARDY ou PATRICIA KAAS à enregistrer un disque au profit de la lutte contre le Sida, “Urgence“. Pour la compil hommage “Piaf-Fréhel – Ma Grand-mère Est Une Rockeuse“, ETIENNE DAHO reprend “Mon Manège à Moi” (n° 4 en France au Top 50) au répertoire d’EDITH PIAF. 

L’aventure SAINT ETIENNE DAHO

En 1994, il continue à produire et à écrire des disques pour d’autres artistes : JACNO, BRIGITTE FONTAINE, JACQUES DUTRONC ou GUESCH PATTI. Ensuite, il fonde l’année suivante le collectif SAINT ETIENNE DAHO avec le groupe britannique SAINT ETIENNE avec qui il enregistre quelques titres dont “Jungle Pulse” (n° 12 en France) et une reprise english de son “Week-End A Rome” devenu “He’s On The Phone” pour cette occasion. ETIENNE se met à l’ambient jungle en 1996 avec son LP “Eden” mixé par MARK STENT (U2, MADONNA). On y remarque plusieurs duos avec SARAH CRACKNELL de SAINT ETIENNE, ELLI MEDEIROS, LYN BYRD ou ASTRUD GILBERTO (sur le single “Les Bords De La Seine”).

Complicités avec EDITH FAMBUENA

En 2002, ETIENNE DAHO devient Chevalier de l’Ordre National du Mérite, écrit et chante “If” pour les parisiens de GINGER ALE et compose avec les VALENTINS “The Pleasure Song” pour MARIANNE FAITHFULL. 

Son 9ème LP studio “Réévolution” en novembre 2003 certifié or met en scène CHARLOTTE GAINSBOURG et la petite nièce de LEOPOLD VON SACHER-MASOCH, MARIANNE FAITHFULL, devenue lectrice de son ascendant pour l’occasion. Il enregistre à Barcelone, Ibiza, Paris et Londres son album “L’invitation” en 2007 avec sa complice habituelle, EDITH FAMBUENA. 

Autres collaborations

En compagnie de JEANNE MOREAU, ETIENNE DAHO adapte le poème de JEAN GENET écrit en 1942, “Le condamné à mort” sur un album éponyme. En 2010 toujours, il apparait furtivement dans le video-clip du groupe folk-rock COMING SOON, “School Trip Bus Crash”. Ré-apparition dans les choeurs sur une nouvelle version de son “Weekend A Rome”, donnant ainsi la réplique à VANESSA PARADIS pour le compte du projet NOUVELLE VAGUE. 

Hit Singles :

. TOMBE POUR LA FRANCE (avril 1985)

. UN HOMME A LA MER (18 mai 1993)