Les créateurs des musiques electros

KRAFTWERK

KRAFTWERK est un groupe allemand de progressive music, d’art pop, de krautrock, de new wave et de techno-pop créé en 1970 à Düsseldorf. RALF HÜTTER (voix/synthés/orgue électrique, né le 20/08/1946 à Krefeld en région Rhénanie-du-Nord- Westphalie, ex-ORGANISATION) et FLORIAN SCHNEIDER-ESLEBEN (synthés/violon électronique, né le 07/04/1947 à Düsseldorf, ex-ORGANISATION) en sont les piliers. Ils fondent KRAFTWERK autour de CHARLY WEISS (batterie, né KARL WEISS le 02/02/1939 à Berlin) et EBERHARD KRANEMANN (basse/violoncelle, né le 07/03/1945 à Wismar). 

La première période


Ces deux derniers les quittent en 1971 au profit de MICHAEL ROTHER (guitare, né le 02/09/1950 à Hambourg), ANDREAS HOHMANN (batterie) et KLAUS DINGER (violon/guitare, né le 24/03/1946 en Allemagne). MICHAEL et KLAUS jettent l’éponge rapidement pour fonder NEU! sur le champ. ANDREAS fera de même en 1972. WOLFGANG FLÜR (claviers, né le 17/06/1947 à Francfort, ex-BEETHOVENS) et KARL BARTOS (batterie, né le 31/05/1952 à Berchtesgaden) arrivent en 1974 dans KRAFTWERK. 

Les premières utilisations de synthétiseurs

C’est le technicien sonore CONRAD PLANK qui produit les 4 premiers travaux de KRAFTWERK. En 1968, RALF, FLORIAN fondent un premier groupe, le quintette ORGANISATION. 1970 marque la fondation de leur fameux studios d’enregistrement Kling-Klang à Düsseldorf. En 1974, la formation investit dans un nouveau synthétiseur, le Mini-moog. L’album “Autobahn” cette année là se classe n° 4 en Grande Bretagne et n° 5 aux USA. 

Leurs plus grands hits

C’est le français MAXIME SCHMITT qui les manage à partir de 1976, l’année de leur hit hexagonal “Radioactivity“. En Grande-Bretagne, ils décrocheront 2 n° 1 : avec “The Model” (n° 1 en Grande Bretagne le 06/02/1982 pour une semaine, n° 4 en Irlande et n°7 en Allemagne). Le titre est couplé pour cette occasion avec “Computer Love” (n° 1 en Grande Bretagne le 06/02/1982 pour une semaine donc). 

En mai 1981 leur opus “Computerwelt” est un hommage à interpol, à Scotland Yard et au F.B.I. pour leur action contre la Rote Armee Faktion (Faction Armée Rouge) qui a supprimé 13 personnes à Munich en septembre 1980. Le disque existe en 6 langues. Suit alors le ‘Computer World Tour’, un périple qui va de l’Allemagne au Japon en passant par la France, les USA, la Pologne, l’Australie, l’Inde… En 1986, WOLFGANG quitte la formation. 

La carrière solo de KARL BARTOS

En 1993, KARL BARTOS et leur graphiste attitré EMIL SCHULT fondent le groupe ELEKTRIC MUSIC. KARL se lancera ensuite en solo. Le silence de KRAFTWERK (effectif depuis 1991) est rompu en 1999 avec l’hymne à l’Exposition Universelle de 2000 à Hanovre, “EXPO 2000”. 

Un nouveau line-up de KRAFTWERK

Deux nouveaux membres FRITZ HILPERT (claviers) et HENNING SCHMITZ (claviers) se font connaitre dans les 90’s. L’opération soundtrack est reconduit pour la France cette fois-ci en 2003 à l’occasion du fameux Tour de France. 

Perte de FLORIAN SCHNEIDER

FLORIAN SCHNEIDER passe l’arme à gauche le 30/04/2020 à Düsseldorf suite à l’arrivée récente d’un cancer foudroyant. 

Hit Singles :

. RADIOACTIVITY – (13 février 1976)

. THE TELEPHONE CALL – (février 1987)