La chanteuse pop la plus célèbre du Monde

MADONNA

MADONNA est une chanteuse américaine de pop music, néo-funk, latin pop, dance-pop et d’electro-pop née LOUISE VERONICA BLANCHE MADONNA CICCONE le 16/08/1958 à Baycity, petite ville près de Rochester. Son père SILVIO est d’origine italienne. Il a été technicien chez Chrysler et sexologue, et sa mère a des origines françaises. 

Des débuts comme chanteuse plutôt rock, puis punk

Tout d’abord, elle prend des cours de piano et de danse à l’Université du Michigan. En 1978, son professeur de danse l’envoie à New York afin d’intégrer une compagnie assez prestigieuse. 
Elle vit avec le musicien DAN GILROY dans une synagogue désaffectée de Corona dans le Queens. Ensemble, ils fondent le groupe rock BREAKFAST CLUB grâce à qui elle apprend la guitare, la batterie et le clavier. Elle auditionne pour des comédies musicales et en 1979, on la retrouve à Paris en France où elle travaille comme danseuse pour PATRICK HERNANDEZ l’espace d’une tournée d’été. 

Mais MADONNA veut devenir une star. Elle décide alors de rentrer à New York. En 1981, elle quitte le groupe et forme le groupe punk EMMY avec son nouveau petit copain, STEVEN BRAY. Elle remplace un temps leur chanteur, puis joue de la batterie pour le groupe THE MILLIONAIRES. 

Un virage dance-pop

Elle signe un premier contrat sur Sire et en décembre 1982 parait un 1er single “Everybody” très funky produit par MARK KAMINS. Son premier LP “MADONNA” en août 1983, produit par JELLYBEAN au Sygma Sound de New York renferme le fameux tube de l’Hexagone en été 1984, “Holiday” (n° 2 en Grande Bretagne en août 1985). NILE RODGERS griffe son second album “LIKE A VIRGIN” comprend l’incontournable “Like A Virgin” (n° 1 aux USA le 22/12/1984 pour 6 semaines, n° 1 en Australie le 08/11/1984 pour 5 semaines, n° 1 en Europe pour 5 semaines, n° 1 au Japon pendant 4 semaines et au Canada pour 3 semaines).

MADONNA fait une courte apparition dans le film «Vision quest» dont on tire de la bande sonore le hit “Crazy For You” (second n° 1 aux USA le 11/05/1985 pour une semaine, n° 1 en Australie pour 3 semaines et au Japon pour 4 semaines). Elle tourne avec ROSANNA ARQUETTE dans le long métrage “Recherche Susan désespérement” où elle chante “Into The Groove” (premier n°1 en Grande Bretagne le 03/08/1985 durant 4 semaines, n° 1 en Australie et aux Pays Bas).

Une pluie de numéros 1 dans les hit parades

Avec un nouveau look, MADONNA revient avec le single “Live To Tell” (troisième n° 1 aux USA le 07/06/1986 pour une semaine) au printemps 1986, annonçant un 3ème LP “TRUE BLUE” en juillet 1986 dédié à son mari SEAN PENN, acteur de ciné avec qui elle s’est mariée le 16/08/1985 sur la plage de Malibu en Californie. Son père est l’objet de la diatribe “Papa Don’t Preach” (second n° 1 en Grande Bretagne le 12/07/1986 pour 3 semaines, quatrième n° 1 aux USA le 16/08/1986 pour 2 semaines, n° 1 en Norvège et aux Pays Bas). Le single “True Blue” (troisième n° 1 en Grande Bretagne le 11/10/1986 pour une semaine) est un hommage à KAREN CARPENTER des CARPENTERS. Les deux simples suivant seront aussi des méga-hits internationaux : “Open Your Heart” (cinquième n° 1 aux USA le 07/02/1987 pour une semaine) et “La Isla Bonita” (premier n° 1 en Allemagne le 11/05/1987 pour 4 semaines, quatrième n° 1 en Grande Bretagne le 25/04/1987 pour 2 semaines et premier n° 1 en France le 11/07/1987 pour 3 semaines) qui ouvre la brèche à un courant de musique tex-mex qui s’incarnera surtout au moment où la carrière des LOS LOBOS explose littéralement avec “La Bamba”. 

Elle tient la vedette dans le film «Who’s that girl» en 1987 dont est extrait le tube “Who’s That Girl” (sixième n° 1 aux USA le 22/08/1987 pendant une semaine, cinquième n° 1 en Grande Bretagne le 25/07/1987 pour une semaine). Puis ce sera l’explosion totale avec “Like A Prayer” (septième n° 1 aux USA le 22/04/1989 pour 3 semaines, 6ème n° 1 en Grande Bretagne le 25/03/1989 pour 3 semaines, n° 1 au Danemark, Japon, Portugal, en Belgique, Espagne, Europe, Finlande, Irlande, Italie, Norvège, Nouvelle Zélande, Suède, Suisse et aux Antilles) au clip controversé, réalisé à Los Angeles par MARY LAMBERT. 

Un divorce en vogue

Après son divorce avec SEAN PENN, MADONNA popularise la danse anti-lambada créée par MALCOLM McLAREN, le voguing, avec “Vogue” (septième n° 1 en Grande Bretagne le 14/04/1990 pour 4 semaines, huitième n° 1 aux USA le 19/05/1990 pour 3 semaines, n° 1 en Australie, Espagne, Europe, Finlande, Grèce, Italie, Norvège, Suède, Suisse et aux Pays Bas). On peut la voir au ciné aux côtés de WARREN BEATTY dans le film «Dick Tracy». Pour sa compil “THE IMMACULATE COLLECTION” sortie le 12/11/1990, LENNY KRAVITZ lui écrit l’inédit “Justify My Love” (neuvième n° 1 aux USA le 05/01/1991 pour 2 semaines) sur un sample du “Security Of The First World” des PUBLIC ENEMY.

Le 20 octobre 1992 sort son 8ème LP “EROTICA” produit par SHEP PETTIBONE et contenant un hit éponyme qui est au sommet des charts en Belgique, Grèce, Italie et au Portugal. Au même moment, elle publie un livre, “Sex”, avant de tourner le polar cinématographique «Body».

Une femme d’affaires et une mère

Son label Maverick publie outre ses disques, ceux de PRODELGROUND, MICHEL’LE et surtout ALANIS MORISSETTE. Après un succès d’estime au cinéma dans le film musical “Evita” où elle incarne le rôle d’EVA PERON et la naissance de sa fille LOURDES MARIA, ce sont les metteurs en son WILLIAM ORBIT et PATRICK LEONARD qui co-produisent son opus “RAY OF LIGHT” mis en vente en Europe le 2 mars 1998. La pièce maitresse n’est rien d’autre que “Frozen” (8ème n° 1 en Grande Bretagne le 07/03/1998 pour une unique semaine et n° 1 en Finlande).

Le 22/12/2000, MADONNA épouse le réalisateur GUY RITCHIE, le père de son fils ROCCO, au Château de Skibo en Ecosse. 

Une évolution plus electro

Côté musique elle travaillera avec l’ex-TAXI GIRL, MIRWAIS en 2000 pour l’album “MUSIC” paru en Europe le 18 septembre 2000 vendu dans le Monde à 11 millions d’exemplaires, dont la molaire “Music” (12ème n° 1 aux USA le 16/09/2000 pour 4 semaines, 10ème n° 1 en Grande Bretagne le 02/09/2000 pour une semaine unique, n° 1 en Australie, Norvège et Suisse) devient le 11ème single le plus vendu de tous les temps. 

JACQUES LU CONT des RYTHMES DIGITALES sera derrière les manette de l’opus événement “CONFESSIONS ON A DANCEFLOOR” dont la sortie internationale a lieu le 14 novembre 2005 qui s’écoule à plus de 10 millions d’exemplaires tout pays confondus, surtout grâce à l’immense succès des hits “Hung Up” (n° 1 en France le 12/11/2005 pour 5 semaines non consécutives, 11ème n° 1 en Grande Bretagne le 19/11/2005 pour 3 semaines, n° 1 en Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Finlande, Norvège, Suède, Suisse et aux Pays Bas) au sampling issu du répertoire de ABBA avec leur “Gimme, Gimme, Gimme” et “Sorry” (12ème n° 1 en Grande Bretagne le 04/03/2006 l’espace d’une semaine).

Adoption et oeuvres caritatives

Le 2 juillet 2005, la madonne se produit au Live 8 de Londres pour 3 titres afin d’attirer l’attention sur la situation en Afrique. En octobre 2006, elle part pour le Malawi afin d’aider à la construction d’un orphelinat. D’ailleurs, elle adoptera un petit DAVID. 

Le 7 juillet 2007, on peut la voir participer au concert caritatif World Peace One/Live Earth au stade de Wembley de Londres. Elle travaille avec TIMBALAND et JUSTIN TIMBERLAKE pour un album (“HARD CANDY“) qui voit le jour le 24 avril 2008 en Israël, le lendemain en Allemagne, Irlande et Hollande, le 26 avril en Australie, le 29 avril au Canada et aux States, le 30 avril au Japon, alors que dans le reste du Monde c’est le 28 avril 2008.

Hit Singles :

. HOLIDAY – (7 septembre 1983)

. INTO THE GROOVE – (15 juillet 1985)

. PAPA DON’T PREACH – (11 juin 1986)

. LA ISLA BONITA – (août 1986)

. OPEN YOUR HEART – (12 novembre 1986)

. LIKE A PRAYER – (3 mars 1989)

. MUSIC – (21 août 2000)

. DIE ANOTHER DAY – (22 octobre 2002)