Le quart des BEATLES

PAUL McCARTNEY

PAUL McCARTNEY est un chanteur britannique de Mersey beat, rock’n’roll, vocal pop, vocal jazz, christmas music et pop-rock né JAMES PAUL McCARTNEY le 18/06/1942 à l’hôpital Walton de Liverpool en Angleterre d’un père pianiste de bal et d’une mère infirmière. 

Débuts musicaux de PAUL McCARTNEY


En mars 1957, le jeune PAUL McCARTNEY fonde le groupe THE QUARRY MEN en s’associant avec JOHN LENNON et GEORGE HARRISON. Il faut attendre 1960 pour que le groupe, devenu JOHNNY AND THE MOONDOGS, puis renommé THE SILVER BEATLES et THE BEATLES l’année même.

L’après BEATLES

En mars 1971, il monte le groupe THE WINGS avec sa femme LINDA McCARTNEY (chant, née le 24/09/1941 à Scasdale dans l’Etat de New York aux USA), DENNY SEIWELL (batterie) et DENNY LAINE (guitare, né BRIAN FREDERICK HINES le 29/10/1944 à Jersey Coast, ex-DENNY AND THE DIPLOMATS et ex-MOODY BLUES). 

PAUL en solo

Son plus gros hit pro domo sera “Say Say Say” (n° 1 aux USA le 10/12/1983 pour 6 semaines, n° 1 en Espagne le 18/02/1984 pour une semaine, n° 1 en Europe, Finlande, Italie, Norvège, Suède et au Canada). C’est un duo avec MICHAEL JACKSON.

Engagements personnels et vie privée

Végétarien averti et défenseur des droits des animaux, PAUL milite aussi contre les mines antipersonnel, pour la musicothérapie Nordoff-Robbins et pour la paix dans le Monde. Il se marie avec la photographe LINDA EASTMAN le 12 mars 1969. Il adopte la fille de cette dernière. Le couple aura 3 enfants de plus, MARY ANNA, STELLA NINA et JAMES LOUIS. 

Parenthèse THE FIREMAN

En 1993, PAUL montera avec le producteur YOUTH le side-project THE FIREMAN qui publiera 3 albums, “STRAWBERRIES OCEANS SHIPS FOREST” en 1993, “RUSHES” en 1998 et “ELECTRIC ARGUMENTS” en 2008.

Mariages (suite)

LINDA décèdera le 17 avril 1998 à Tucson dans l’Arizona. Le 11 juin 2002, PAUL épouse l’ex-mannequin HEATHER MILLS. Divorce en 2008. Mariage avec l’américaine NANCY SHEVELL le 09/10/2011 dans une mairie de Londres.

Recordman en terme de disques d’or

PAUL McCARTNEY détient le record de l’artiste musical ayant vendu le plus de disques d’or, soit 60 au total dont 100 millions de singles rien qu’au Royaume Uni.

Hit Singles :

. SILLY LOVE SONGS – (25 mars 1976)

. WONDERFUL CHRISTMASTIME – (16 novembre 1979)

. TAKE IT AWAY – (18 juin 1982)