Une des plus grandes figures de la Soul U.S.

STEVIE WONDER

STEVIE WONDER est un chanteur américain de r’n’b, de soul music, de soul-funk, de progressive soul, de gospel, de jazz-funk, de soul-pop et de Motown sound né STEVELAND HARDAWAY JUDKINS le 13/05/1950 à Saginaw dans le Michigan. 

Prodige en matière de musique


Jeune, il apprend le piano, l’harmonica et les percus. A onze ans, il commence à enregistrer pour la Tamla Motown sous le pseudo de LITTLE STEVIE WONDER. Sa mère LULA MAE HARDAWAY écrira des titres pour son fils STEVIE. 
 Il se marie avec RITA WRIGHT pour dix huit mois. Le 06/08/1973, un tronc d’arbre s’écrase sur la voiture de STEVIE près de Greensville. STEVIE s’enfonce alors dans un coma profond. Il en ressort vivant mais perdra l’odorat. En 1974, il se remarie avec sa secrétaire, YOLANDA. Ensemble, le couple aura une fille et un garçon. 

Des morceaux musicaux qui ont marqué l’Histoire

Sa chanson “Happy Birthday” est un plaidoyer pour que le jour de la naissance de MARTIN LUTHER KING soit férié. C’est en octobre 1983 seulement que le Sénat et le Congrès U.S. se mettent d’accord pour voter ce jour qui sera désormais férié. 
Mais le titre qui obtiendra le plus grand impact sur le public restera “I Just Called To Say I Love You” (n° 1 en Norvège pendant 10 semaines, n° 1 en Australie le 13/05/1984 pour 8 semaines, n° 1 en Nouvelle Zélande le 12/10/1984 pour 8 semaines, n° 1 en Belgique le 22/09/1984 pour 8 semaines, n° 1 en Grande Bretagne le 08/09/1984 pour 6 semaines, n° 1 en Allemagne le 01/10/1984 pour 6 semaines, n° 1 en Suède le 14/09/1984 pour 5 semaines, n° 1 en Suisse le 28/10/1984 pour 4 semaines, n° 1 aux USA le 13/10/1984 pour 3 semaines, n° 1 en Autriche le 15/10/1984 pour 3 semaines, n° 1 en France le 22/12/1984 pour une semaine au Top 50, n° 1 aux Pays Bas pendant une semaine, n° 1 en Afrique du Sud, Espagne, Europe, Finlande, Grèce, Irlande, Italie, Pologne, au Canada, Danemark, Portugal et Zimbabwe).

Sur le plan technique

Son studio Wonderland est l’un des plus modernes au Monde. Avec son ami QUINCY JONES, il a mis au pont une technique digitale avec fibre optique via un satellite qui permet de jouer avec des musiciens se trouvant jusqu’à plus de 5000 kms. 
Le 13 mai 1985, STEVIE est reçu aux Nations Unis par le comité Anti Apartheid pour le remercier de son soutien à NELSON MANDELA. Participation au “We Are The World” de USA FOR AFRICA la même année. 

En 1988, le chanteur présente une machine destinée aux non-voyants comme lui pour transcrire des textes en braille par l’intermédiaire de voix synthétiques. STEVIE possède dix sociétés, emploie 70 avocats et dirige une radio, KJLH. 

De l’harmonica pour les autres

De nombreux artistes font appel à ses services d’harmoniciste sur certains de leurs plages musicales : – JAMES TAYLOR (“Don’t Be Sad ‘Cause Your Sun Is Down”), THE TRAMMPS (“Soul Bones”), JERMAINE JACKSON (“Let’s Get Serious”), ELTON JOHN (“I Guess That’s Why They Call It The Blues”), CHAKA KHAN (“I Feel For You”), EURYTHMICS (“There Must Be An Angel”), JOHN DENVER (“If Ever”), DIONNE WARWICK (le charity single “That’s What Friends Are For”), PREFAB SPROUT (le titre “Nightingales”), LENNY KRAVITZ (“Deuce”), STING (“Brand New Day”), RAPHAEL SAADIQ (sur le hit “Never Give You Up”)… 

Il produit et écrit pour THIRD WORLD (la chanson “Try Jah Love”)… En 2001, STEVIE WONDER se remarie avec l’artiste designer KAI MILLARD MORRIS. Le couple se sépare en octobre 2009.

Hit Singles :

. SUPERSTITION – (24 octobre 1972)

. YOU ARE THE SUNSHINE OF MY LIFE – (28 février 1973)

. PASTIME PARADISE – (octobre 1976)

. DO I DO – (19 mai 1982)

. PART-TIME LOVER – (24 août 1985)