Le disco espagnol en deuil avec la perte de la moitié de BACCARA, MARIA MENDIOLA

Qui était MARIA MENDIOLA

La chanteuse de disco espagnole MARIA MENDIOLA est décédée dans la matinée du 11 septembre 2021 à Madrid à l’âge de 69 ans. Elle était très malade depuis plusieurs mois. L’artiste a été la moitié du duo BACCARA aux côtés de MAYTE MATEOS de 1977 à 1981.

MARIA est née le 4 avril 1952 à Madrid en Espagne. Elle s’est vite passionnée par la danse et plus particulièrement le flamenco.

 

Les débuts du disco espagnol avec BACCARA

Les deux filles (MARIA et MAYTE) ont travaillé comme danseuses de flamenco à Fuerteventura, la deuxième plus grande des îles Canaries espagnoles juste avant de fonder le groupe de disco BACCARA. Nous sommes en 1977 et le Spanish Disco n’existait pas encore. Cette musique ne fera son apparition qu’en 1983 à Carthagène avec AZUL Y NEGRO.

Effectivement l’histoire du disco en Espagne est lié étroitement avec le flamenco car les autres stars du disco espagnol en 1977-1978 sont les SANTA ESMERALDA, bien que produits par 2 français, NICOLAS SKORSKY et JEAN-MANUEL DE SCARANO. En décembre 1977, leur reprise flamenco disco de “Don’t Let Me Be Misunderstood” va faire le tour du Monde en se classant n°1 en Allemagne et Autriche, n°2 en Italie et Belgique, n°9 en Afrique du Sud et même n°50 aux USA.

 

Qui étaient les BACCARA

Revenons à BACCARA qui signe avec RCA à Hambourg juste avant le printemps 1977. Les deux femmes sortent tout d’abord en avril “Yes Sir, I Can Boogie”, écrit par ROLF SOJA et FRANK DOSTAL. La chanson a dominé encore une fois les charts en Allemagne pendant 8 semaines, mais aussi ceux de Belgique, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, Danemark, de Finlande, Norvège et enfin de Suède où le titre va battre tous les records en matière temporelle de semaines scotchées n°1 : soit 20 semaines. En Espagne, elles ne seront classées que n°2. Les ventes du 45 tours avoisineront les 16 millions d’exemplaires.

Un album éponyme sort plus tard dans l’année, offrant au duo un autre numéro 1 dans 4 pays en 1978, “Sorry, I’m a Lady”. Le groupe a sorti deux autres albums ensemble, jusqu’à ce qu’il se scinde en deux formations distinctes et concurrentes en 1983 pour le BACCARA de MAYTE et en 1986 pour le NEW BACCARA de MARIA MENDIOLA.

Laisser un commentaire