Les ROLLING STONES ont choisi Marseille pour une expo

Marseille, une ville à l’image des ROLLING STONES

Entre les ROLLING STONES et la ville de Marseille, c’est une longue histoire d’amour qui pourtant avait mal commencé.

En effet, lors de leur premier concert qui a eu lieu salle Vallier dans la Cité Phocéenne en mars 1966, le chanteur avait été blessé sur scène par un spectateur. Ce dernier dans un enthousiasme débordant lui avait lancé sa chaise au visage. C’est le futur CHARLOTS, JEAN SARRUS qui après le concert terminé a conduit à l’hôpital MICK JAGGER. Notons que d’énormes dégâts ont eu lieu dans la salle Vallier à l’issu de ce concert.

Cela n’a pas empêcher les ROLLING STONES de revenir en concert à Marseille, notamment au stade Vélodrome en juin 1990, en juillet 2003 et en 2018, leur dernier concert donné dans l’Hexagone un certain 26 juin.

MICK JAGGER a choisi Marseille comme unique étape française du musée itinérant, car il estime qu’il s’agit d’une commune rebelle, donc en parfaite symbiose avec leur image.

 

Un musée itinérant

Une exposition itinérante sur le plus grand groupe de rock du Monde a été lancée à Londres en Angleterre en 2016. Ensuite, elle a été présentée à New York, Sydney et Tokyo. Elle est rebaptisée Unzipped en référence à l’album mythique de 1971, “Sticky Fingers” et à l’arrivée du livre “Unzipped” le mois dernier.

 

89 jours à l’Orange Vélodrome

A l’occasion des très prochains 60 ans de carrière pour les Rolling Stones, cette expo marseillaise va durer 89 jours à l’Orange Vélodrome certifié ISO20121 et labellisé Safe & Clean au 3, boulevard Michelet dans le 8ème arrondissement de la deuxième ville de France. L’entrée de l’expo se fera par la porte 18 sur le parvis JEAN BOUIN.

L’accueil du public aura lieu du lundi au dimanche de 10h. à 19h., excepté le vendredi jusqu’à 21h., du 10 juin au 5 septembre 2021. Le public pourra découvrir dans des salons réaménagés plus de 400 pièces uniques, de leurs Gibson électriques à leurs cahiers de chansons, en passant par des tenues de scène et autres photos.

Laisser un commentaire