Du Neo Disco non pas italien, mais espagnol

Le Spanish Disco est un sous-genre d’Euro disco créé en 1983 à Carthagène en Espagne par AZUL Y NEGRO et leur grand tube local “No Tengo Tiempo” aux accents JEAN-MICHEL JARRE.

Se dégagent dans cette musique des sonorités disco, baléariques, latines et bien hispaniques, tout en laissant des scories vocales Italo Disco (oh, oh, oh…).

Le premier tube européen de Spanish Disco est le “Fotonovela” du chanteur de Madrid IVAN en 1984. Va suivre un autre grand tube en France, “Baila” diffusé en forte rotation sur NRJ à Paris et autres FM de l’Hexagone durant l’été 1985. En automne quelques radios comme Radio Star à Marseille programmait de temps en temps “Pon La Radio”.

Le Sabadell Sound

En Catalogne, il y a à Sabadell et à Barcelone le Sabadell, une branche locale du Spanish Disco.

Lire article ici

 

Du Spanish Disco italo et germano

Certains titres de Néo Disco peuvent être considérés comme du Spanish Disco pour des artistes non ibériques. C’est le cas des italiens RIGHEIRA avec leur tube estival “Vamos A La Playa” de 1983 qui marque la naissance même de ce courant disco hispanique avant l’heure avec une utilisation de la langue de Cervantes et un mini échantillonnage de sonorités marines baléariques.

Signalons qu’un plus large échantillonnage de sons marins est présent sur le “People From Ibiza” de SANDY MARTON en 1984, chanté en anglais. On peut ranger aussi MIKO MISSION avec “The World is You” soit en Italo ou Spanish Disco en raison de sons particulièrement ibériques et de segments dans le texte en référence à l’Espagne (“Plaza de Toro”).

Le chanteur romain GARY LOW né LUIS ROMANO PERIS BELMONTE a démarré dans l’Italo Disco, puis a produit du Spanish Disco avec par exemple “Niña” en 1985.

L’italien FABRIZIO BALDONI a créé FINZY KONTINI qui n’a généré que de l’Italo Disco, alors que son projet de production RADO au seul single “Todos Calientes” en rotation à Marseille sur Radio Méditerranée en 1985 est du pur Spanish Disco.

Enfin le chanteur allemand FANCY a eu un seul tube de Spanish Disco, “Bolero”.

Vers une nouvelle forme de disco ibérique lié au Golfe de Valence

1988 sonne le glas du Spanish Disco au moment où émerge quelque chose qui pourrait s’y apparenter, le Balearic Beat avec notamment les PET SHOP BOYS (“Domino Dancing” ou “It’s All Right”).

Hit Singles :

. IVAN – Fotonovela