Origines du rap en Allemagne

Le Deutscher Hip-Hop est un style musical de rap créé en 1980 en Allemagne. Le premier titre de Deutscher Hip-Hop est le “Rapper’s Deutsch” de G.L.S.-UNITED paru en avril 1980. Il s’agit d’une reprise du “Rapper’s Delight” du SUGARHILL GANG.

 

Les 80’s

En décembre 1981, le chanteur autrichien FALCO se lance dans le Deutscher Hip-Hop avec le single “Der Kommissar” qui sera le premier titre de ce style à s’exporter sur l’international.

En effet, ce rap se classera #1 en Allemagne, Autriche, Espagne, Italie, #2 en Suisse, #3 en Norvège, #4 en Nouvelle Zélande et Suède, #7 en Australie en ce qui concerne les Tops 10 seulement. 

Par la suite, la chanteuse punk NINA HAGEN a aussi eu une expérience dans la musique rap avec les hits “New York / N.Y.” et “Zarah”. Niveau punk, DIE TOTEN HOSEN ont aussi en 1983 tenter ce format avec la collaboration de FAB FIVE FREDDY sur la plage musicale “Hip Hop Bommi Bop”.

 

Des références underground

A Heidelberg, la scène rap underground se fait connaitre en 1987 avec le groupe ADVANCED CHEMISTRY avec les M.C. TORCH et TONI L., très influencés par le Conscious rap U.S. et le collectif new yorkais NATIVE TONGUES.

A Berlin, la scène underground est représentée par ROCK DA MOST mené par D.J. DEREZON et M.C. ROSKOE.

 

Les 90’s : l’âge d’or du Deutscher Hip-Hop

La réunification de l’Allemagne a accéléré les problèmes sociaux. Cela a ouvert la voix à une kyrielle d’artistes Hip-Hop dans l’ex-RDA, mais aussi dans l’ex-RFA.

Donc, dès 1991, DIE FANTASTISCHEN 4 de Stuttgart jettent les bases d’une lignée de rap dans la langue de Goethe qui se poursuivra jusqu’au XXIème siècle. En septembre 1992, la formation de THOMAS D cartonne en Europe avec “Die Da!?!”.

La chaine de TV musicale MTV Europe a aussi beaucoup aidé à faire connaitre cette musique à traers toute l’Europe. Ainsi, on pouvait découvrir SABRINA SETLUR, RÖDELHEIM HARTREIM PROJEKT, TIC TAC TOE, FETTES BROT, SAMY DELUXE, BEGINNER…

 

Generation 2000

La suite dans les 00’s, ce sont des rappeurs d’obédience germanophone (Allemagne, Autriche, Suisse, Luxembourg, Belgique).

On trouve le berlinois originaire de Tunisie, BUSHIDO, son pote FLER, les turcs KOOL SAVAS, UFO361 et MERO, le kurde AZAD, le grec SHINDY, les ukrainiens CAPITAL BRA et OLEXESH…