La J-POP de la Corée du Sud

La K-POP est un genre musical créé à Séoul en Corée du Sud en 1992 par le groupe SEO TAIJI N BOYS avec l’album éponyme orthographié “서태지와 아이들”. Le K signifie Korean (Korean Pop, la pop de Corée). A la différence de la J-Pop qui traite de musiques Pop anglo-saxones en générales mis à la sauce japonaise, la K-Pop est plus restrictive dans ses influences. En effet, cette musique associe la variété coréenne à seulement des sons electro, Nu-R’n’b, Rap et Dance-pop.

Une popularité mondiale qui va dépasser celle de la J-Pop

La K-Pop se développera de façon virale avec le groupe BTS et le single “DNA” en septembre 2017. Aux USA, le single se vendra à plus de 96000 exemplairesLes charts mondiaux seront dynamités avec le bien nommé “Dynamite” sorti en août 2020.

Albums :

. BTS (Be)

. TWICE (Page two)

. BLACKPINK (Square up)

. BIG BANG (Remember)

. DEUX (Deuxism)

. S.E.S. (Remember)

. YOUNG TURKS CLUB (2nd album)

. PARK JI-YOON (The age ain’t nothing but a number)

. T.T.MA (In the sea)

. JUNG HWA UHM (Invitation)