Les origines du Minneapolis Sound

Le Minneapolis Sound est né comme son nom l’indique si bien, à Minneapolis dans le Minnesota aux USA. Son créateur, c’est PRINCE.

Nous sommes en octobre 1977 et le jeune Kid de Minneapolis enregistre ce qui deviendra le single de “Soft and Wet”. Il s’agit du premier titre de Minneapolis Sound de l’histoire.

 

Ingrédients

Dans les ingrédients musicaux, le Minneapolis Sound est tout d’abord un style de funky music. C’est la base. On y rajoute une rythmique synthétique qui dérape du synth-funk avec plus de BPM et plus de syncopes rythmiques.

A cela s’ajoute des éléments de dance pop, voire new wave dans certains cas et une voix aiguë, proche de celle du neder disco, qui elle même a puisé sa source dans la tessiture vocale des BEE GEES. Enfin, présence de plus de guitares clean.

 

La PRINCE connexion

PRINCE s’entoure de nombreux musiciens et chanteurs qui adhèrent totalement à sa vision musicale. Parmi eux, citons ANDRE CYMONE, MORRIS DAY, SHEILA E., JESSE JOHNSON, plus des groupes tels que APOLLONIA 6, MAZARATI ou THE JETS.

 

Le team de producteurs JIMMY JAM et TERRY LEWIS

Comme JESSE JOHNSON et MORRIS DAY, JIMMY JAM et TERRY LEWIS ont fait parti du groupe THE TIME qui a pratiqué le Minneapolis Sound. Ces deux producteurs ont élargi leur terrain d’investigation musicale vers des artistes non autochtone.

En effet, JIMMY et TERRY vont produire ALEXANDER O’NEAL, CHERRELLE, les S.O.S. BAND, JANET JACKSON, et même les anglais de THE HUMAN LEAGUE sur le single “Human” par exemple.

 

Héritages

L’écossaise SHEENA EASTON présente en duo sur “U Got The Look” de PRINCE a aussi quelques titres de Minneapolis Sound. Le groupe de Flint dans le Michigan READY FOR THE WORLD pratique aussi le Minneapolis Sound.