Une musique sociétale

Le rap est un genre musical issu du mouvement Hip Hop qui comprend en plus du rap, le breakbeat ou la breakdance. Cette musique apparait à New York en 1971 par DJ KOOL HERC. Il apportait de la Jamaïque le sound system. Cette même année pour la première fois le mot “Rap” est présent 3 fois sur l’album “Black Moses” d’ISAAC HAYES.

Rap est un rétroacronyme : Rhythm And Poetry. Mais c’est aussi la contraction de Rapid, en enlevant le suffice -id. Ensuite, il faut aussi distinguer le verbe “To Rap” signifie “Bavarder” en français.

Parmi les influences les plus marquées du rap, citons JAMES BROWN.

Le terme de chanteur disparait avec le rap. Il s’agit soit d’un M.C. (Master of Ceremony) ou tout simplement rappeur. Parmi les musiciens, il y a surtout le D.J. qui sample et mixe.

 

Des multitudes de sous-genres

Le rap donne de multitudes de sous-genre : du Old School Rap au Gangsta Rap en passant par le Rap Citoyen.

 

Albums :

ROCK STEADY CREW (Ready for battle)
GRANDMASTER FLASH & THE FURIOUS FIVE (The message)
AFRIKA BAMBAATAA & SOUL SONIC FORCE (Planet rock: the album)
RUN D.M.C. (Raising hell)
BEASTIE BOYS (Licence to ill)
SUGARHILL GANG (8th wonder)
WHODINI (Escape)
BREAK MACHINE (Break dance party)
JONZUN CREW (Lost in space)
PLANET PATROL (Cheap thrills)
2PAC (All eyez on me)
EMINEM (The slim shady LP)
WU-TANG CLAN (The W)
NAS (It was written)
FOXY BROWN (Ill na na)
JAY-Z (In my lifetime, vol. 1)
PUFF DADDY (no way out)
BUSTA RHYMES (Anarchy)
KOOL MOE DEE (Knowledge is king)
TOO SHORTS (Born to mack)