Un genre en vogue dans les 70’s

Le reggae est un genre musical créé dans les ghettos de Kingston en Jamaïque en 1968 par le groupe THE MAYTALS de TOOTS HIBBERT avec le single “Do The Reggay”. Il découle du Mento, une musique folklorique locale, et du ska qui possédait des BpM bien supérieurs. Ainsi, souvent on décrit le reggae par du ska ralentit. En fait, après le ska a émergé le Rocksteady en 1966. Et le reggae découle directement de ce précédent genre.

Les instruments utilisés en priorité sont la batterie, la basse, la guitare et le conga. On rajoute bien évidemment le chant.

 

Un lien avec la spiritualité Rastafari

Dérivé du christianisme, la spiritualité Rastafari est très prégnante dans la musique reggae, non seulement dans les textes des chansons, mais aussi dans le quotidien des artistes reggae. Dans les textes, apparait très souvent le terme de ‘Jah’ qui signifie Dieu chez les Rastas.

 

Le reggae en dehors de la Jamaïque

Même si le reggae mondial est représenté en majorité en Jamaïque, beaucoup de pays africains comme la Côte d’Ivoire, l’Uganda, l’Afrique du Sud ou le Nigéria dans les 70’s l’ont pratiqué. En Côte d’Ivoire, il y a ISMAEL ISAAC, TIKEN JAH FAKOLY ou ALPHA BLONDY. En Afrique du Sud, LUCKY DUBE ou COLBERT MUKWEVKO. Enfin, au Nigéria MAJEK FASHEK, RYMZO et RAS KIMONO sont les ambassadeurs du genre.

Ensuite, la Grande Bretagne qui a colonisé plusieurs pays pratiquant le reggae propose elle même quelques artistes comme ASWAD et UB40. En Allemagne, GENTLEMAN ou PATRICE représentent cette musique. Enfin, au Brésil des artistes MPB enregistrent de temps en temps des titres reggae, comme GILBERTO GIL.

 

Albums :

. BOB MARLEY & THE WAILERS (Exodus)

. TOOTS AND THE MAYTALS (Reggae got soul)

. PETER TOSH (Legalize it)

. U-ROY (Dread on a Babylon)

. MAX ROMEO (War ina Babylon)

. STEEL PULSE (Handsworth Revolution)

. BLACK UHURU (Red)

. DENNIS BROWN (Visions of…)

. JOHNNY OSBOURNE (Truths and Rights)

. ALPHA BLONDY (Jah Glory)