Le son de la West Coast s’amuse

Le Yacht Rock est un style musical dérivé du West Coast Sound. En effet, il est au Soft Rock, ce que le Smooth Jazz est au Jazz. C’est à Los Angeles en Californie que ce style de musique émerge en 1975.

Le nom de Yacht Rock fait référence aux activités nautiques très présentes en Californie du Sud. Sur le plan sonore, c’est du West Coast Sound agrémenté de tempos jazzy avec la présence non obligatoire de saxophone et des rythmes quasi tropicaux ou rappelant le côté maritime. Enfin, la production musicale est toujours très sophistiquée avec l’emploi de l’élite des musiciens californiens ou originaires de Miami.

Au niveau de la philosophie globale, on prêche l’individualisme introspectif. Les paroles assez complexes ou sibyllines (dont le sens est caché) comportent bien souvent quelques passages ironiques.

 

Le Doobie Bounce

Le premier tube de Yacht Rock de l’histoire est le “Takin’ It To The Streets” des DOOBIE BROTHERS paru en single en mars 1976, premier titre du groupe écrit et chanté par MALCOLM McDONALD. Le rythme dansant du morceau a donné le nom de Doobie Bounce, une spécialité musicale du groupe reléguée à d’autres artistes.

 

De 1976 à 1984, on surfe sur le Yacht Rock

Par la suite en 1977, les FLEETWOOD MAC interprètent “Dreams” enregistré au Record Plant relocalisé à Sausalito en Californie. En 1979, CHRISTOPHER CROSS sort “Sailing” loin du Doobie Bounce, mais considéré comme l’hymne du Yacht Rock.

Dans les 80’s, TOTO va lancer un des plus grands tubes de Yacht Rock, “Africa”. TIMOTHY B. SCHMIT des EAGLES y est invité dans les choeurs et à la guitare acoustique 12 cordes. Un autre invité de marque sur ce titre, LENNY CASTRO aux congas et percussions supplémentaires revient en 2021 sur le “Last Train Home” de JOHN MAYER. Ainsi, cette plage musicale à la texture similaire peut être considérée comme une suite d’ “Africa”.

STEVE LUKATHER de TOTO et BILL CHAMPLIN de CHICAGO écrivent en 1981 avec le collaborateur de STEELY DAN, JAY GRAYDON la chanson “Turn Your Love Around” de GEORGE BENSON.

En 1983, GEORGE BENSON propose cette musique sur “Inside Love (So Personal)”. Puis à la fin de l’année, MICHAEL McDONALD chante en coeur avec  JAMES INGRAM sur le Yacht Rock, “Yah Mo B There”, gros succès en France.

 

Trans-Atlantic

De l’autre côté de l’Océan Atlantique, l’écossais GERRY RAFFERTY cartonne en 1978 dans les pays européens avec le plus grand hit Yacht Rock trans-Atlantique, “Baker Street”. Le guitariste-chanteur cornouaillais AL HODGE sortait en 1992 un titre digne dans le style de CHRISTOPHER CROSS, “Tradewinds” que l’on retrouve sur l’album “Wozon?”.