THE CURE

THE CURE est un groupe britannique de new wave, post-punk, gothic-rock, pop-rock et dark wave créé à Crawley dans le Sussex en Angleterre en juin 1978 par ROBERT SMITH (chant/guitare, né ROBERT JAMES SMITH le 21/04/1959 à Blackpool dans le Lancashire), MICHAEL DEMPSEY (basse, né le 29/11/1958 à Salisbury au Zimbabwe) et LAURENCE “LOL” TOLHURST (batterie, né LAURENCE ANDREW TOLHURST le 03/02/1959 à Horley dans le Surrey). 

Tout démarre en 1964. ROBERT joue à ce moment-là de la guitare classique. Puis en 1972, il donne son premier concert avec son groupe THE OBELISK à Notre Dame de Crawley, son école. En 1974, THE CRAWLEY GOAT BAND est sa nouvelle formation avec son frère RICHARD SMITH et JANET. 

Renforcé par des potes à eux, ils se produisent sous le simplissime patronyme de THE GROUP. Puis ROBERT monte avec LOL le groupe MALICE en janvier 1976 qui devient EASY CURE un an plus tard mois pour mois, d’après le titre d’une plage musicale écrite par TOLHURST. 

THE CURE signe chez Fiction le 13 septembre 1978. MICHAEL DEMPSEY quitte la formation pour rejoindre THE ASSOCIATES. Ce départ soudain va faire l’affaire de SIMON GALLUP (basse/claviers, né SIMON JONATHON GALLUP le 01/06/1960 à Duxhurst, ex-LOCKJAW). Pour l’occasion, on embauche également MATTHIEU HARTLEY (claviers, né le 04/02/1960 à Smallfield dans le Surrey). Ces deux derniers en conflit avec ROBERT SMITH fonderont en 1982 le groupe FOOLS DANCE. 

En octobre 1979, THE CURE ouvrira des concerts pour SIOUXSIE & THE BANSHEES, ce qui permettra l’escapade du grand ROBERT au sein de ce groupe à 2 reprises (sans compter l’aventure THE GLOVE avec STEVE des BANSHEES). En juillet 1982, les CURE perdent SIMON et se retrouvent donc simplement en duo. 

C’est alors le retour de l’ex-EASY CURE, PORL THOMPSON (guitare/claviers/saxophone, né PAUL STEPHEN THOMPSON le 08/11/1957 à Wimbledon dans Londres). Puis courts passages d’ANDY ANDERSON (batterie, né le 30/01/1951 à West Ham dans Londres) et de PHIL THORNALLY (basse, né le 05/01/1960 à Worlington dans le Suffolk) qui deviendra membre des JOHNNY HATES JAZZ en 1983. 

En décembre 1984, c’est le transfuge des THOMPSON TWINS, BORIS WILLIAMS (batterie, né le 24/04/1958 à Versailles dans les Yvelines) qui assure les lieux et places d’ANDY. Participation au Festival d’Athènes le 27 juillet 1985 aux côtés de NINA HAGEN, TALK TALK et TELEPHONE. SIMON GALLUP revient en 1985. 

Fin 1987, c’est un ex-PSYCHEDELIC FURS et ex-THOMPSON TWINS, monsieur ROGER O’DONNELL (claviers, né le 29/10/1955 à Londres) qui prend place dans la formation. Le 13 août 1988, ROBERT SMITH se marie avec MARY, sa girlfriend depuis 1972. Ce même ROBERT vire LOL en avril 1989 pour incompatibilité d’humeur. 

Ce dernier montera THE PRESENCE. Puis c’est ROGER qui déclare forfait en pleine tournée, quelque temps après l’immense succès de “LULLABY”. 

C’est PERRY BAMONTE (claviers, né le 03/09/1960 à Londres) qui remplace ROGER parti vendre dans des magasins de Toronto au Canada. Son retour dans les CURE sera sanctifié en juin 1995. Entre temps, BORIS a fait la malle en novembre 1994. Le successeur a pour nom JASON COOPER (batterie, né JASON TOOP COOPER le 31/04/1967 à Londres). 

Hit Singles :

. BOYS DON’T CRY – (12 juin 1979) –